Maison de la récup’

Localisation
Ixelles

Durée
(en cours)

Surface
250 m²

Référent.e
alan@communa.be

Comme de nombreux bâtiments de la rue Gray, il y avait de trop grands problèmes d’humidité au n° 200 pour accueillir une habitation. Avec son occupation temporaire, des personnes engagées l’ont transformé en espace de création et de mise en commun de ressources. Elles y explorent de nouvelles façons de considérer notre rapport à la consommation et aux autres : récupération, partage de savoirs-faire, création et inspiration constituent les clés de ce commun. S’ils sont tous uniques en leur genre, les projets qui occupent la maison ont en commun leur engagement pour l’environnement et la créativité.

Pour se tenir au courant de tout ce qui s’y trame, c’est par ici.

Tournevie

Service de prêt d’outils où il est possible d’emprunter tout le nécessaire pour rénover, réparer ou bricoler. Tout comme une bibliothèque, Tournevie fonctionne avec une cotisation annuelle et considère le partage de ressources comme une alternative abordable et écologique à nos habitudes de consommation. Plus d’informations.

 

 

Récupérons-nous

Collectif d’inspiration citoyenne qui propose un espace dédié à l’exploration de soi et des autres. Au travers de laboratoires créatifs, des objets et matériaux récupérés sont partagés et transformés. D’autres ateliers explorent la créativité de chacun et chacune grâce à l’écriture, le collage, le dessin, la peinture, la musique… Et enfin, une bijouterie permet d’acheter des bijoux de seconde main et d’en fabriquer à son tour. Plus d’informations.

 

 

Perrine Chine

Costumière et styliste, son univers s’étend entre la création de costumes de théâtre, de danse et des arts de la rue. Tous sont issus de tissus et vêtements de récupération, chinés dans les brocantes ou dans les greniers de nos grands-mères. À côté de cela, Perrine anime des ateliers de création de vêtements et bientôt la Boutiquemobile prendra son envol. Plus d’informations. 

La Fabrique des Heart'istes

Ateliers et stages de couture, de création et de customisation d’accessoires réalisés à partir de tissus et d’objets recyclés. À plus long terme, l’ASBL a pour objectif de créer une coopérative d’artisanat à destination de femmes qui se trouvent dans une situation fragile et de favoriser leur insertion sociale et professionnelle. Plus d’informations.

 

Top